Hello les amis !

 

 

Pour la seconde fois, et pour fêter mes 22 printemps, ma petite sœur, ma mère et moi-même sommes allées nous restaurer pour célébrer cela à la table de Bacchus qui se situe 15 rue des Maréchaux en plein cœur d’un quartier très gourmand de Nancy.

la table de bacchus

Ce restaurant possède deux terrasses, mais aussi une troisième petite terrasse appartenant au magnifique bar/comptoir utilise pour des soirées entre amis et autres.

La cuisine est faite maison excepté la glace et certains desserts. L’ambiance est festive car le restaurant est situé autour d’autres restaurant tous différents les uns des autres. Ça confère une atmosphère très joyeuse et conviviale. Les serveurs et serveuses sont vraiment très gentils, il y a une attente correcte entre chaque plat et la qualité des plats est juste… grandiose. C’est vraiment un restaurant dans lequel on peut se régaler.

Pour l’apéro ma mère a opté pour un kir framboise, comme à son habitude et moi, pour l’occasion, j’ai pris l’un des nombreux coktail maison proposé s’appelant Sex Bombe, une alliance fruitée avec du champagne. D’habitude je n’aime pas le champagne, mais là, je l’ai beaucoup apprécié.

Mon estomac criait famine car je n’avais que très peu mangé dans la journée. J’ai choisi de prendre à la carte mais il est existe un menu à 19 euros 90 que ma mère a choisi qui est très bon avec un excellent choisi de plats.

J’ai pris une quiche lorraine maison avec de la salade en entrée et je ne m’attendais vraiment pas à voir arriver une énorme part de quiche. J’ai été habituée aux petites parts à la maison, mais ici elles sont gigantesques. Plus d’un an et demie que je n’avais pas mangé de quiche lorraine, ayant banni la crème de mon alimentation quotidienne mais aujourd’hui, c’était pour célébrer un jour particulier alors j’ai voulu passer outre mes propres interdictions pour m’octroyer ce plaisir.

 

Gustativement, elle était parfaite et leur salade comporte quelques petits morceaux de légumes. C’était vraiment très bon pour une entrée. Beaucoup de saveurs, un excellent souvenir pour le palais. Ma mère a opté pour une salade alsacienne présentée en julienne. Elle a beaucoup apprécié également, mais c’était moins copieux que ce que j’avais. Néanmoins, la quiche lorraine figurée elle aussi dans son menu.

En plat, ma mère a choisi un onglet de bœuf avec des frites et une petite poêlée de minis légumes. La viande était énorme et savoureuse. Les frites sont maisons alors le goût est très différent de ce qu’on retrouve dans certains autres restaurant. Et les petits légumes étaient parfaits. Comme une mini ratatouille.

Me concernant, j’ai opté pour un plat estival que j’avais déjà pris la première fois et que j’avais adoré que ce soit au niveau de la présentation que des multiples goûts et saveurs qu’il renferme. J’ai pris la salade Nisard (je ne suis plus sûre de l’orthographe). Salade, ratatouille froide, thon, mayonnaise maison, saumon cuit à la perfection, câpre, melon, pastèque, petite tapenade d’anchois sur une petite tranche de pain, tout un lot de saveurs et un assemblage qui fait que c’est un plat que je redécouvre à chaque fois.

cof

La présentation était très différente de la première fois, mais le goût était là. L’ajout du melon et de la pastèque ajoutait de la fraîcheur au plat et j’ai vraiment apprécié cela.

Le ventre plein, je n’ai pas pris de dessert. Ma mère et ma sœur ont pris des boules de glaces. Pistache, noix de coco pour ma mère et noix de coco/framboise pour ma petite sœur. J’ai goûté un peu les différents goûts. La noix de coco est une tuerie, on sent vraiment la noix de coco et il y avait aussi des petits râpés de coco dedans. La pistache est bonne et j’ai moins apprécié le sorbet framboise qui était trop sucré, mais bon, les glaces n’étant pas maison, ce n’est guère de leur faute. Mais ils utilisent de bons produits.

Si vous passez sur Nancy, n’hésitez pas à aller manger dans ce restaurant. C’est succulent, excellemment bien présenté et surtout les produits sont fait maisons à une exception près comme dit plus haut.

Un petit coup de cœur pour ce restaurant dans lequel je ne me lasserais pas de manger. Mais bon, dans ma tête, les restaurant c’est comme le diable, j’évite de m’en approcher volontairement.

Publicités