Titre : Les autres, mode d’emploi.
Auteur : Sylvie Baussier.
Lectorat : Jeunes et adultes.
Présentation

Est-ce Arno qui ne comprend pas les gens, ou bien les gens qui ne comprennent pas Arno ? Pourquoi se moque-t-on souvent de lui ? « Autiste », est-ce une injure ou un handicap ? 

Le jeune garçon sait tous les secrets des oiseaux, mais pour ce qui est de ses parents, des profs ou des autres collégiens, il a besoin de cours de rattrapage.

 

Comment vivre avec les autres, quand on a pas leur mode d’emploi ?

Critique. 
Encore une fois, c’était un livre découvert dans la médiathèque où je travaille. Je suis tombée dessus lors d’un retour et je l’ai lu d’une seule traite.
C’est l’histoire d’Arno, un petit garçon pas comme les autres. Arno est malade, il commence à parler plus tard que les autres lors d’une situation particulière : le sauvetage d’un oiseau. Arno en devient alors passionné et se met à lire beaucoup de livre à propos des divers volatiles qui peuplent notre terre. Ses parents, face à ses progrès, l’inscrivent à l’école. Arno est réticent mais, au final, il va s’y sentir bien. Puis vient l’année où il doit « aller dans la cours des grands » et Arno se retrouve face à une tout autre chose : sa différence.
C’est un récit court et absolument magnifique sur l’autiste qui est parfois jugé à tort. L’enfant est différent certes mais il n’est pas moins intelligent et doté d’une sensibilité. Je dois dire que ce petit bouquin m’a fait pleurer. La plume de Sylvie est très simple et la simplicité de ses mots rend son histoire poignante. Ce livre est une découverte à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Il faut soutenir au mieux ces enfants autistes dans leur intégration sociale car on sait bien qu’aujourd’hui, les jeunes sont de plus en plus barbares verbalement les uns envers les autres et un petit être comme ça n’a pas à se voir pointer du doigt pour sa différence.

Nous sommes tous pareils. Nous sommes tous humains. Nous sommes tous sensibles. Et il faut vraiment qu’on lise plus souvent ce genre de petit livre, que l’on prenne enfin conscience que la différence, on ne la juge pas. 
Je conseille ce petit bijou à TOUS le monde car c’est vraiment un ENORME coup de coeur pour moi. 
_________________________________________
Et vous, l’avez-vous lu ?
Publicités