mise à jour : Ma saga ne s’intitule plus « Les Trois Vies » Mais « TRIUMVIRAT » 

 

Coucou les lutins !
 
J’espère que vous vous portez bien. Aujourd’hui je reviens avec un article (et bientôt une vidéo sur ma chaîne YouTube !) dédié à ma saga car comme vous le savez peut-être, en plus de lire j’écris aussi et j’ai dans l’optique de réaliser un rêve de gamine : celui d’être éditée.
 
Je vous présente donc le tome 1 et le tome 2 de ma saga, mon gros bébé, que j’ai imprimé pour moi-même, pour mes corrections et non pas pour m’auto-éditer comme beaucoup pourrait le penser.
 
Tome 1

Entrer une légende
Tome 2
Que s’y passe-t-il ? Avant de vous mettre les deux quatrièmes de couvertures, je voudrais vous faire un petit topo sur cette histoire.
 
Alors il s’agit de Laétia, Shéini et Stelli-Anna, trois jeunes femmes nées à Portland, voisines et amies. Elles ont néanmoins une particularité : elles se ressemblent, comme des jumelles alors qu’elles n’ont pas les mêmes parents ni le même âge. De plus, des signes distinctifs les séparent : la couleur de cheveux, tâche de rousseur et autre.. Entre Laétia (héroïne du premier tome) et Shéini (le second) il y a un an de différence et entre Shéini et Stelli-Anna (troisième tome) il y a 3 ans.

Il va être très difficile pour moi de vous expliquer cette saga. J’espère que ce ne sera pas trop fouillis et je voudrais ne rien vous dévoiler.
 
Un soir, Laétia est enlevée et disparaît. Le tome 1 députe 10 ans plus tard et on est là pour découvrir ce qui s’est passé durant ces 10 ans et ce que Laétia est devenue. Elle se retrouve amnésique, dans une meute de loup en Colombie Britannique. Elle-même est louve mais pas seulement. Durant tout le tome, on découvre ce personnage énigmatique, son passé, ce qu’il se passe pour elle dans la meute et ce que lui réserve son avenir. Car Laétia n’est pas seule, une ombre la suite, sa propre silhouette la hante. Quel est son lien avec le fils de l’Alpha, Aaron, de la meute où elle réside. Et pourquoi cette guerre imminente entre loup et vampire ? 

En tout cas, il ne s’agit pas d’un combat de race, mais parce que l’un des groupes a peur. Mais de quoi ? De qui ? Tout ça vous le saurez dans ce tome 1.
 
Ce qu’il faut savoir par rapport à Laétia, c’est que des questions au cours du tome 1 vont rester en suspens car à chaque tome, on en apprend un peu plus sur elle, sa nature, ce qui la lie aux deux autres personnages féminins. C’est un personnage très complexe, même pour moi. Laétia est un personnage qui a beaucoup souffert et qui n’aura jamais fini de souffrir tout au long de la saga. Mais tout ça est évidemment lié à sa nature et à cette ombre qui va d’abord la suivre avant de se dévoiler.

Les trois tomes ce juxtaposent temporellement, ce pourquoi l’épilogue se trouve à la fin du troisième tome seulement, parce qu’elles se rassemblent à nouveau après 10 ans.
 
~O~
 
Durant le tome 2, on retrouve Shéini. Shéini est une jeune femme qui a eu un passé difficile et dont l’avenir s’annonce lugubre. Ses parents sont morts et sa famille adoptive, la seule avec laquelle elle se sentait heureuse, a été sauvagement assassinée par un homme appelé Philip Coover qu’elle n’aura dès lors de cesse de le traquer avec Charlie et son équipe qui l’ont recueilli. Mais Shéini a bien du mal à vivre avec son désir de vengeance et son inhumanité qui la dérange. Elle ne peut mourir et c’est ce qui lui fait le plus de mal. Tentatives après tentatives, rêve après rêve, Shéini se sent lentement défaillir et ce n’est pas Coover qui va arranger la situation. Pour leur retour à Seattle, ce dernier décide de s’en prendre à un orphelinat. Il y retrouve un des sbires de Philip dans des circonstances étranges et deux des enfants ont disparu. Que prépare Coover ? Pourquoi s’en est-il pris à des enfants ? Depuis lors, Shéini se retrouve confrontée à une femme prenant d’abord l’apparence de Laétia puis la sienne, lui affirmant qu’elle fait partie d’elle. A quel point ? Qu’est-elle finalement ? Qu’est-ce qui se cache sous ces apparences factices ? Shéini ne va pas tarder à découvrir toute la vérité, ce dans quoi elle a bercé et ce qui va advenir d’elle selon ses choix.
 
~O~
 
C’est une saga qui parle de la cohabitation entre démons et humains, dans le même monde ou dans le même corps. Une réinterprétation du monde de l’enfer, du paradis, le rôle de Lucifer et celui du Seigneur. Réside au cours de la saga la question de l’apocalypse et des mondes parallèles dont la frontière commence à se fissurer.
 
C’est très difficile de vous expliquer sans tout vous dévoiler. Là, je ne peux rien vous dire de plus et vous laisse là, penaud, sans d’autres explications.
 
Laétia, Shéini et Stelli-Anna forme un triumvirat. Elles sont nées comme ça et vivent ainsi, avec une conscience distincte au sein de leur esprit, ondulant dans leurs entrailles comme des corps étrangers. Elles se portent un amour inconditionnel, car sont liées par le sang, l’esprit et le corps. Elles s’aiment d’un amour très étrange que j’arrive à expliquer par écrits à travers diverses situations mais pas comme ça. Je dirais que c’est un amour… animal et vorace. Laétia est celle qui les gouverne, elle est extrêmement puissance et particulièrement dangereuse. Lorsque Laétia disparaît, c’est comme un choc, comme si elles n’avaient plus la force de vivre : Shéini tente désespérément de se suicider et Stelli-Anna… elle n’aime pas sa famille, ne voyant Laétia que comme le saint Graal, le pilier de toute son existence.
 
Les trois premiers tomes sont dédiés à la découverte de ces trois femmes, pour comprendre ce qui les relient et ce qu’elles sont véritablement ainsi que dans quel but. Ensuite, s’en viendront de nombreuses situations, à l’image de ce qu’elles sont : de la souffrance, la perte de l’âme, le démon qui vous surpasse et vous dévore, la question de savoir qui est finalement le plus fort, le rôle de l’enfer et du paradis dans l’existence de ces trois femmes, la rédemption, l’apocalypse…  
Pourquoi je ne vous parle pas de Stelli-Anna ?
Le tome 3 étant actuellement en totale réécriture, le personnage n’est plus ce qu’il était avant, ce que j’imaginais d’elle à 13 ans. Stelli-Anna est un personnage très décalé dont les choix vont sceller aussi bien son existence, mais aussi sa place dans le trio. Sa nature est différente, son histoire aussi et son lien avec Satan est bien plus difficile. Je vous en parlerai en détails quand j’en saurais plus moi-même, mais dans la rubrique « Mes Écrits » vous pourrait facilement lire le premier chapitre de cette réécriture du tome 3 qui vous donnera une idée du personnage, et de l’atmosphère. Sur mon Instagram « Ophel_et_ses_livres », il m’arrive de publier des captures d’écrans de passages tout juste écrits. Ça m’aide à me corriger par la suite et avoir vos avis. N’hésitez pas à y participer !
 
Résumé Tome 1 : Laétia.
 
Une jeune fille arrive couverte de sang dans la meute de loups-garous de Prince George, en Colombie Britannique. Se rendant compte de sa totale amnésie, l’un des membres de la meute, Aaron, lui attribue un prénom : Laétia. Un nom qui va réveiller de vieux souvenirs alors qu’une bataille imminente est sur le point d’éclater. Les deux adolescents sont liés. Que veulent dire les symboles tatoués sur la peau de la jeune fille et ses cauchemars incessants ? D’où vient-elle ? Qu’est-elle ? Qui est cette jeune fille qu’elle voit dans ses cauchemars ? Quelle est cette ombre qui la suit et cette femme qui n’a de cesse de lui emprunter son corps en rêve ? Comment expliquer sa nature et ses capacités ? Que cache-t-elle ? La meute ne va pas tarder à le savoir et cela risque de changer le monde à jamais. 
 
Résumé Tome 2 : Shéini.
 
Shéini traîne un terrible passé parsemé de trous noirs derrière elle. Sa famille adoptive a été sauvagement assassinée par un homme : Philipe Coover. Que cache-t-il ? Pourquoi l’a-t-il volontairement laissé en vie ? Depuis ses 15 ans, Shéini lutte contre les inhumains qui menacent les populations à l’aide de Charlie Johnson et son équipe qui l’ont recueilli. Mais malgré cette nouvelle famille, Shéini reste hantée par son passé encore flou et les questions qui la taraudent sur sa véritable nature. Laétia la hante incessamment depuis sa disparition. Pourquoi ? Qu’est-elle devenue ? Lorsque Coover décide de s’attaquer à un orphelinat, Shéini se retrouve face à un bien étrange personnage, jouant avec la silhouette de Laétia et la sienne. Qui est cette femme ? Que veut-elle ? Shéini ne tarde pas à découvrir à quoi tout ça rime. Une vérité bien douloureuse à digérer et qui va mettre en péril sa vie, mais aussi celle de tous ceux qui l’aiment. Comment parvenir à surmonter les pires envies qui nous ont bercées toute notre vie ? Shéini est-elle prête à voir mourir sa dernière famille ? Tient-elle véritablement au peu d’humanité qui lui reste ? 
Dans cette saga, je vous partage mon univers. Un endroit, des situations, des personnages qui sont nés dans mon esprit lorsque j’avais 11 ans et qui ont été mis sur papier à 12 ans. Cette saga me fait vivre et j’espère qu’un jour vous pourrez me lire et me donner vos impressions.
 
 J’espère vraiment que ça vous aura intéressé. Je vous fais de gros bisous et je vous dis à plus tard !
 
______________________________
 
 
Alors, qu’en pensez-vous ?

 

Publicités