Titre : Une mère, comment ça aime ?
Auteur : Susie Morgenstern.
Edition : Editions de la Martinière.
Lectorat : Ados.
Présentation :
Elle est là à 3 heures du matin quand ton front est brûlant et que tu as mal partout. Elle sait être présente quand tu as du chagrin. Dans un moment de panique, tu prononces « Maman ! », synonyme de « Au secours ! » Mais c’est aussi la championne pour t’énerver ou te harceler sur des détails insignifiants. Car une mère est une entreprise qui marche vingt-quatre heures par jour pour une durée indéterminée et dont le seul produit est… toi ! Son moteur interne ne fonctionne ni à l’électricité, ni au pétrole. Elle utilise trois carburants : le souci et la culpabilité, et aussi cette notion indéfinie qu’on appelle l’amour. Mais au fond, connais-tu vraiment ta mère ?
Grâce à ce livre, qui dresse un portrait de toutes les mamans, tu auras les clés en main pour mieux comprendre celle qui t’a donné la vie…
Critique :
J’avais déjà lu « confession d’une grosse patate » de cette auteure et lors d’un weekend à la médiathèque, une jeune a voulu emprunté ce livre (présent au stock et que j’ai été cherché) et c’est là que ce fit la découverte !

Susie Morgenstern a le don d’illustrer à merveille ses récits. Le livre se compote d’une dizaine de partie où nous nous retrouvons face à la lettre d’un enfant (voire ados) expliquant la situation qu’ils rencontrent avec leur mère et posant des questions à ce propos. Puis, sur 1 voire 3 pages, Susie réponds à ces questions, plaisantant, expliquant ce qu’est une mère.

Le vocabulaire utilisé est simple et frais, ce qui fait de ce récit aux apparences de « mode d’emploi » un livre adapté aussi bien aux petits qu’aux grands. Il est vrai que la jeune génération peut parfois trouver leur mère casse-pied, collante, indifférente, hyper speed, mais il y a toujours une raison à cela. Susie sait comment expliquer ces choses, tout en douceur, aux ados rebelles ou en manque d’attention afin d’apaiser et d’améliorer leur situation.
Cela leur fait prendre conscience qu’être maman n’est pas facile, c’est physique, frustrant et angoissant. Il y a des haut et des bas partout et il faut savoir les anticiper et les régler calmement car, un jour, ces enfants-là, adolescents, deviendrons eux-mêmes parents à leur tour alors autant prendre conscience tout de suite de cette responsabilité à vie et les petits dangers qui peuvent s’occasionner.

                Ce livre a vraiment été un véritable coup de cœur et je le recommande vivement. C’est une lecture simple, rapide et extrêmement enrichissante. 
Publicités