Titre : Confession d’une grosse patate.
Auteur : Susie Morgenstern
Pages : 142 pages. 

Présentation : Une collection où de grands auteurs de la littérature jeunesse parlent avec sincérité de leur propre adolescence et nous ouvrent la porte sur les grandes questions de la vie. 

« Je me parle.
Je me grande.
Je me dis souvent ceci : 
Cesse d’être une monstresse
d’ogresse
de grosse patate
dans des misères
de sacs à patate. 
Finis-en avec ce problème
une fois pour toutes. 
Et papati et patata !« 

Critique : 
J’ai découvert ce livre grâce à une chaîne Youtube appelée Laurence Authentique. Ayant vécu ce qu’on appel communément le Harcèlement scolaire durant ma Première Littéraire, j’ai pensé que cette lecture serait intéressante. Et effectivement, elle l’a été. 
La couverture est extrêmement simple et peu paraître fort désagréable à l’œil, mais la manière dont l’auteure a écris ses mots est plutôt sympathique. C’est vraiment ce qu’on appelle une confession, avec les anecdotes de l’auteure, les évènements qu’elle a affrontés, ses propres pensées mais aussi, à la fin de chaque parties, des questions : une manière d’inciter le lecteur à écrire son propre livre. 

Je trouvais ça plutôt pas mal. Néanmoins, je trouve que sa confession, en plus d’être drôle par moment, est exagérée. C’est quelque peu lassant à la longue. Cependant, c’est une lecture qui vous tient tout de même en haleine et qui, du fait de sa longueur, se lit extrêmement rapidement. Malgré qu’elle soit quelque fois exagérée et même dramatisée, c’est une confession dans laquelle je me suis retrouvée, me remémorant ce que j’étais avant et ce que je pense de moi actuellement. Les petits dessins sont super choux ! Bon, il rajoute un peu plus d’exagération, effectivement, mais ils ont leur charme et moi, j’ai bien ris en les voyant. 

Une confession drôle et joyeuse malgré ce qui peut être raconté. A lire et à apprécier à sa juste valeur. Certains peuvent haïr ce livre, mais moi j’ai vraiment apprécié cette lecture et découvrir Susie Morgenstern m’a fait plaisir. 


Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

 

Publicités