Titre :12 coups pour rien.

Auteur(s) :James Patterson et Maxine Paetro.

Genre :Thriller.

Lectorat :Adultes.

Citation :

« Dans la littérature, depuis Macbeth. Non, depuis les Grecs. L’Iliade. Cassandre, qui avait prédit la perte de Troie mais que personne n’avait crue. C’est une forme de schizophrénie, être capable de lire l’avenir et en même temps incapable d’empêcher la tragédie. »

Présentation :

Le bébé de Lindsay Boxer est né ! Mais pendant que Lindsay et Joe nagent dans le bonheur avec leur petite fille, la ville de San Francisco va être le théâtre d’une série de meurtres aussi étranges qu’effroyables.

Un soir, un excentrique professeur de littérature fait un cauchemar sanglant. Convaincu qu’il s’agit d’un rêve prémonitoire, il s’empresse d’aller prévenir la police. C’est alors qu’une femme est sauvagement assassinée en plein jour, au beau milieu d’un supermarché. Tout s’est déroulé comme dans le rêve du professeur, au détail près…

Lorsqu’un corps disparaît mystérieusement de la morgue, Lindsay reçoit un coup de fil désespéré de son supérieur. Elle n’a d’autre choix que de reprendre du service, quelques semaines seulement après avoir accouché.

Mais pour Lindsay, tous ces crimes ne sont rien face à l’annonce d’une terrible nouvelle, qui risque de transformer son existence en cauchemar…

Critique :

Je remercie Histoire de Romans de m’avoir (encore) permis de lire des livres comme celui dont je vous parle aujourd’hui. La couverture et le titre ne m’ont pas attirés, peut-être beaucoup trop sobre à mon goût. C’est la quatrième de couverture qui m’a convaincue de me lancer et franchement, je suis loin d’être déçue. Avec Histoire de Romans, je tombe toujours sur des livres qui me plaisent !

Le Thriller est un genre qui vous transporte très facilement et jusqu’au bout de l’enquête dès lors où il est vraiment bien mené et ça a été le cas avec ce livre. On nous tient en haleine du début à la fin avec les intrigues que l’on voit se succéder. Néanmoins, ce qui est un excellent point, on ne se perd pas parmi les nombreux personnages mis en scène. On sait dès lors qui est le personnage central du roman : Lindsay Boxer, le personnage dont le point de vue est exprimé à la première personne du singulier. Pour les autres personnages présentés, lorsqu’un chapitre leur est consacré, le récit est écrit à la troisième personne, ce qui permet aux lecteurs de ne pas risquer de s’emmêler les pinceaux.

Ce qui est encore mieux, c’est que, certes il y a différentes intrigues mais elles sont toutes liées, se rejoignent etc… car tous les personnages se connaissent. Ils travaillent ensemble. On a Lindsay qui angoisse pour son bébé malade, Julie Boxer, nait au début du roman, nous avons un procès mené par Yuki, (et pas seulement elle) contre Keith Herman qui aurait soi-disant assassinée sa femme (retrouvée en morceaux dans des sacs) et sa fille (introuvable depuis 1 an), la disparition d’un cadavre à la morgue et d’une femme, un professeur qui rêve de meurtres qui se produisent réellement ainsi qu’un meurtrier en série tout juste sortis du coma et interrogé pour découvrir où il a pu cacher le corps des étudiantes que la police n’a pas trouvé. 

Et tout cela agrémenté de sous-intrigues, des liaisons, des ruptures, des disputes, des angoisses. Tout un lot d’émotions et d’évènements au quotidien qui rend le récit absolument poignant. Une bonne centaine de chapitres absolument délectables, menés de mains de maîtres par les auteurs. Les personnages sont vraiment très attachants et on parvient très bien à se visualiser dans chaque scène.

Il n’y a pas grand-chose à dire. Quelques coquilles (faute de frappe lors de la traduction) sont repérables, rien de grave (loin de là) mais sinon, c’est un Thriller absolument génial avec une fin surprenante et très ouverte. Il est alors très difficile après une telle lecture, de ne pas faire en sorte de se procurer le tome suivant.


Je conseille ce Thriller à tout le monde, à toutes les personnes appréciant ce genre-là car pour ma part, je n’ai rien à redire. J’ai passé un excellent moment de lecture et j’ai vraiment adoré ce livre. C’est pourquoi, je lui offrirai la note de 18/30 et le qualifierai de, tout simplement, génial



Publicités