Titre : Continuum
Edition : Otherlands
Auteur(s) : Olivia Bellington, Johanna Almos, Tim Corey et Kate Dau. 
Genre : Fantastique/Horreur
Lectorat : Adulte. 


Présentation


Quatre auteurs vous présentent leurs propres visions de la vengeance… Vous constaterez que celle-ci est un plat qui ne se mange pas toujours froid !
Avec des textes de Olivia Billington, Johanna Almos, Kate Dau et Tim Corey.

Critique : 


Je remercie l’auteur Kate Dau de m’avoir organisé ce concours qui m’a permis de recevoir de recueil de Nouvelles sur le thème de la Vengeance. J’adore tout ce qui touche à l’horreur, donc autant dire que j’ai été gâtée avec ce recueil. 

La première chose à dire c’est que la couverture est absoluement magnifique. C’est totalement ce que j’aime dans un livre portant sur l’horreur. Une couverture bien mordibe, réaliste et illustrant à merveille le thème abordé. 

Cependant, lorsque l’on reçoit ce genre de recueil, on a forcément des attentes. On attend les nouvelles au tournent. La première que j’ai lue, celle d’Olivia Bellington, est la seule qui m’ait déçue. Je l’ai aimé mais, j’avais des attentes qu’elle n’a pas comblée contrairement aux autres nouvelles et c’est bien dommage car j’aime beaucoup la plume de l’auteur. Néanmoins, j’ai trouvais que les émotions étaient plates. Je ne ressentais pas grand chose à la lecture et la fin ne m’a pas spécialement fait rêver (oui, je rêve même avec le morbide ! XD) Mais bon, dans l’ensemble c’était vraiment bon. 

Je crois avoir relevé une erreur de frappe dans la seconde nouvelle, mais elle ne m’a pas du tout dérangé et puis, ça arrive qu’à l’impression, certaines erreurs demeurent. Rien ne peut être parfait ! 

Ce recueil offre vraiment de très bonnes lectures. Les situations décrites sont vraiment excellentes et j’ai n’ai pas pu lâcher ce petit livre avant de l’avoir terminé. ça se lit très très vite (hélas, j’ai envie de dire) mais franchement… quel bon moment j’ai passé ! ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de récits sanglants et je dois dire que ça fait un bien fou ! 

La nouvelle qui m’a le plus séduite c’est celle de Tim Corey intitulée « Tout ce qui a un coeur », qui est la troisième du recueil. Elle aborde un sujet qui m’est sensible : la violence conjuguale, non pas que j’ai vécu ça ou que j’ai eu ça dans ma famille, non, c’est juste que je trouve cela anormal qu’on puisse maltraiter sa femme. C’est un sujet révoltant et idéal pour le thème de la vengeance. Le dénouement de cette nouvelle, je dois dire que je ne l’ai pas senti venir. Les autres nouvelles sont quelque peu prévisibles je trouve alors que celle-là… Je ne pensais vraiment pas que ça se finirait comme ça. Chapeau bas à Tim Corey en tout cas ! J’ai adoré. 

Je n’ai pas grand chose d’autre à dire sur ce recueil sans avoir à me répéter. C’est un recueil que je conseille aux adeptes de l’horreur ou à ceux qui veulent s’y initier. Ce n’est pas assez horrifique pour horrifier, mais c’est juste assez pour donner des frissons à ceux qui n’en ont pas l’habitude. Alors lancez-vous dans cette aventure glaçante ! Je lui donnerai un beau 15/20 !

Publicités