Titre de L’œuvre : Vils

Auteur(s) : Morgane Soury

Genre : Thriller – Fantastique

Présentation du Livre :

Bienvenue, visiteurs, dans les méandres de la folie humaine.
Venez explorer les esprits les plus vils, à la frontière du Mal, du normal ou encore du paranormal…
Saurez-vous vous en remettre ou bien vous laisserez vous emporter dans le monde des esprits torturés?
Dans ce recueil, vous trouverez différentes histoires toutes aussi dérangeantes les unes que les autres, entre le thriller et le fantastique, entre la réalité et l’imaginaire.


Critique :


J’ai lu ce livre grâce à son auteure qui a gentiment proposé aux chroniqueurs intéressés de lire son livre pour le critiquer. J’ai répondu, intéressée et lorsque je l’ai reçu, je m’y suis mise très rapidement. D’ailleurs, je la remercie chaleureusement de m’avoir fait confiance et d’être aussi gentille avec ses lecteurs. C’est vraiment très agréable de pouvoir communiquer comme ça et s’entre-aider avec autant de complicité.

Parlons de la couverture. Ah la la, cette couverture ! Elle est vraiment superbe ! Je crois que c’est la première chose qui m’a attiré. Le couverture est terrifiante, terriblement bien faite et assez horrifique. Donc avec une couverture pareille, il y a des attentes de la part du lecteur. Moi qui suis un friande d’horrifique, j’attendais certaines tournures, certains détails, dialogues et personnages dans ce recueil.

Morgane m’avait prévenu qu’il y aurait quelques coquilles encore présentes. Je n’en ai pas remarqué beaucoup: un ou deux mots manquant, une erreur de conjugaison ou une tournure maladroite (cela dit, ce cas était extrêmement rare). L’auteur nous permet de rentrer tout de suite dans l’ambiance de chaque nouvelles. On s’y enfonce sans problèmes et j’ai vraiment apprécié cela. Concernant ces dernières, elles sont très diverses, abordent des situations intéressantes et différentes à chaque fois, changeant également le sexe du personnage. Durant la lecture nous sommes passés par tous les stades. Les dialogues n’étaient pas trop nombreux, juste assez pour nous faire avancer dans l’histoire. Je ne me suis pas ennuyée durant la lecture. Il n’y a qu’une seule nouvelle qui m’a un peu dérangé ; il s’agit de « Ne t’endors pas » peut-être parce que le point de vue n’est pas humain, ou du moins ne l’est plus. Le fait qu’il s’adresse directement aux lecteurs, c’est assez dérangeant. J’ai eu du mal au début et j’ai trouvé que ce n’était pas assez profond et poignant pour le lecteur, pour moi du moins. Mais sinon, toute les autres nouvelles, je les ai beaucoup apprécié.

Le recueil en lui-même, je l’ai aimé, il n’y a pas de problèmes. Morgane Soury a une belle plumes, des tournures qui font sourire (c’est pour les sadiques ça) etc… mais comme je l’ai dis plus haut, j’avais des attentes. Je m’attendais à beaucoup mieux, à des histoire plus en lien avec le titre et la couverture. Je n’ai pas été déçue de ce recueil, mais mes attentes n’ont pas été comblées. « Vils » amènent à des choses sanglantes, horrifiques, mauvaises et ainsi de suite. Il y avait de ça certes, mais pas assez à mon goût. Je ne m’attendais pas non plus à ce que Morgane me sorte des scènes comme dans les livres de Stephen King, Sire Cédric ou encore Graham Masterton, mais j’aurais aimé que ce soit plus horrifique, que ça me prenne vraiment aux tripes, que ça me fasse peur. J’ai pas du tout eu peur, mais certaines scènes nouvelles m’ont tout de même surprise.

Ceci n’est pas un avis dit « mitigé » parce que j’ai beaucoup aimé le recueil. Je lui donnerai une note de 14/20 car il y avait du potentiel, de très bonnes choses, mais certaines nouvelles auraient mérité d’être plus longues, plus descriptives donc, mieux exploitées.  
Publicités