Titre de L’œuvre : Sutures
Auteur(s) : Frédéric Livyns
Genre : Epouvante.
Présentation du Livre :

Qu’est-ce qu’une vie?
Des fragments de temps que l’on essaie d’agencer à notre convenance ?
On a beau essayer d’agir au mieux, on ne dispose jamais de toutes les cartes.
Tout ce qu’on a créé peut être balayé d’un revers de main du Destin.
Quoi que l’on fasse, la souffrance et la mort ne sont jamais bien loin.
Elles guettent le moindre de nos faux-pas afin d’imprimer dans notre chair et notre esprit des cicatrice indélébiles.
Des sutures que nous nous efforçons de cacher…
Critique :


« Sutures » de Frédéric Livyns m’a gentiment été envoyé par Nathy, l’auteur de « Couleur de Sang ». Et je ne suis franchement pas déçue de cette lecture. C’est tout le contraire même.
La première chose qui m’a attiré dans ce recueil c’est son titre et sa couverture. Ça donne vraiment envie de voir ce que renferment ses pages. On sait dès le début qu’il va y avoir des choses morbides (mon domaine de prédilection) et c’est ça que j’adore dans ce bouquin. J’aime quand ça frôle un tantinet le dégueulasse. Pour Halloween, c’est une superbe lecture, qui vous donne des frissons.
Les nouvelles de ce recueil sont nombreuses et extrêmement variées, traitant de fantômes, de démons, d’incube, de succube, de légendes étranges, de couples de revenants psychopathes, d’objets maléfiques, de montre qui remonte le temps. C’est vraiment très agréable de lire des texte aussi variés car entre deux nouvelles plutôt sanglantes, effroyables, nous avons une pause, un apaisement avec une nouvelle plus calme. Ensuite, nous reprenons la lecture de plus belle, vagabondant inconsciemment dans la noirceur de certains des textes.
Lors de la lecture, j’ai parfois eu l’impression de me retrouver avec les personnages, d’être emprisonnée de la même manière. C’est vraiment une lecture haletante qui vous laisse totalement réjouie à la lecture des dernières lignes. J’aime beaucoup comment se termine le recueil, très calmement, une mort avec le sourire, ce besoin de mourir pour rejoindre ses proches. Le début est brusquement, mais la fin est calme et c’est ça que j’aime. J’aime quand les livres se terminent sans nous laisser penaudes, accablées, haletantes à la fin de la lecture pour que nous puissions dormir tranquillement ensuite.
En outre, cette lecture était très agréable et c’est avec joie je donnerai un beau 19/20 à ce recueil. Je compte bien me laisser aller vers d’autres livres de cet auteur car je suis ravie d’une telle découverte.
Amis sadiques, adeptes de l’hémoglobine, du paranormal etc, lisez ce recueil, vous ne serez pas déçus.

Publicités