Titre de L’œuvre : Mercy Tompson – Tome II – Les liens du sang.
Auteur(s) : Patricia Briggs
Genre : Bit-lit.
Citation : 
« Ne faites jamais confiance au mécanicien qui conduit une voiture neuve. Soit ils facturent leur travail trop cher, soit ils sont incapables de maintenir une vieille bagnole en état – quand ce n’est pas les deux. »
Présentation du Livre :
 La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout… y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefanpour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire… tout comme le démon qui le possède.
Critique :
Nous nous retrouvons face à un second tome où Mercy se retrouve dans une sacrée pagaille (bien que ce ne soit pas la première fois. Mercy a toujours eu le chic pour se fourrer dans les affaires les plus obscures) qui va impliquer la meute d’Adam ainsi que Samuel.
Devant rendre service à son ami vampire, Stefan, notre jeune amie va vite se retrouver face au Mal, autrement dit, un démon dans le corps d’un vampire-sorcier. Mercy n’en sort pas indemne, certes, mais cela lui permet de prendre peu à peu conscience de ses sentiments. Il n’est pas facile de se retrouver dans un triangle amoureux avec deux puissant loup-garou (dont un Alpha) alors que l’on refuse de se soumettre…
Concernant la couverture, elle est de couleur rouge, représentant toujours notre jeune amie Mercy en son centre, vêtue de sa tenue de travail dévoilant toujours sa poitrine et ses tatouages. Derrière elle, on peut voir des chauves-souris (souvent perçue comme un signe représentant les vampires), des pneus et une voiture au dessus d’elle, symbolisant son travail en tant que mécanicienne (la description de son travail est d’ailleurs aussi instructive que présente).
Comme la série en elle-même, j’aime ce second tome. Les descriptions sont réalistes et les dialogues semblent en bon nombre. Néanmoins, j’ai juste un maigre reproche à faire à cette série : parfois, les actions s’enchaînent un peu trop vite et on peut perdre un peu le fil. Mais ce n’est pas très grave.

Je donne tout de même un 17/20 à ce second tome. Je m’en vais lire le troisième de ce pas. 
Publicités