Titre de L’œuvre : Evernight – Tome II
Auteur(s) : Claudia Gray
Genre : Fantastique – Romance.
Citation : 

« Jusqu’à notre désaccord dans l’observatoire, j’avais pensé réconcilier nos deux modes de vie. De toute manière, il fallait qu’il se libère de la Croix Noire, et quel meilleur moyen qu’en devenant vampire ? Mais il avait violemment rejeté cette option.
            Mais comment allons-nous faire pour être un jour ensemble ? »
Présentation du Livre :
L’Académie Evernight est une école d’un autre genre, où les élèves, beaux et dangereux, sont des vampires. Bianca, fille de vampires, sait qu’elle deviendra un jour comme eux. Tel est son destin. Lorsqu’elle tombe amoureuse de Lucas, un chasseur de vampires, et que son identité est révélée, il est obligé de fuir l’établissement. 

Bien qu’ils soient séparés, Bianca et Lucas n’abandonnent pas l’idée d’être ensemble. L’adolescente risquera tout pour le revoir de nouveau, même si pour cela, elle devra défier le clan des chasseurs de vampires… ou alors duper les vampires puissants d’Evernight. Avec tous ses secrets, Bianca doit surmonter sa vie faite de mensonges. 

Cependant, Bianca n’est pas la seule à avoir des secrets. Quand Evernight est attaquée par une force maléfique qui semble viser la jeune fille, elle découvre que la vérité qu’elle pensait connaître n’est en fait qu’une partie du tableau…
Critique :
Un second tome bien meilleur que le premier et où chaque personnage prend peu à peu une place importante.
Ce second tome, que j’ai quasiment lu d’une traite, ne semble pas avoir de défaut (peut-être que si, mais tellement absorbée par l’histoire, je ne me suis rendue compte de rien.)  J’ai néanmoins repéré quelques erreurs de grammaire et de frappe, mais rien de bien grave.
Quant à la couverture, elle n’a pas beaucoup changé ; la couleur est passée du rouge au bleu (que j’adore au passage), il y a toujours la présence d’une fleur (la rose a cependant été remplacée par un lys si je ne me trompe pas) et le personnage de la jeune femmene change pas sauf qu’elle est positionnée différemment (elle se retrouve en haut de la couverture et nous regarde fixement au point d’en être troublante). Je n’ai, d’ailleurs, toujours pas trouvé qui c’était. Je désespère d’ailleurs et je sens que je vais laisser tomber les recherches.
Concernant l’histoire, elle nous tient en haleine. Le personnage de Balthazar est mis en avant. C’est un personnage vraiment charmant, mais qui un lourd passé et une sœur, aux allures d’ange, vraiment méchante. Nos deux tourtereaux, Bianca et Lucas, asseyent tant bien que mal de se voir et de trouver une solution à leur dilemme, mais ce n’est pas près de s’arranger, pas depuis que les spectres s’en mêlent.
Leurs apparitions sont vraiment bien menées. On les visualise vraiment bien et le fait que les vampires puissent avoir plus peur d’un spectre que d’un pieu est très intéressant. Je peux dire que j’ai vraiment adoré ce second tome.

J’ai hâte de connaître la suite à propos de notre couple, Lucas et Bianca. Je donne donc une note de 16/20 à ce second tome. 

Publicités