Titre : Frisson.
Auteur : Maggie STIEFVATER.
Genre : Fantastique – sentimental.
Citation :
« Lorsque nous pressâmes nos corps l’un contre l’autre, je me débarrassai d’une secousse de ma peau en grognant et m’abandonnai, ni loup, ni homme, juste Sam »
Présentation :
GRACE vit dans une petite ville américaine, aux abords d’une forêt. Son enfance a été marquée par l’irruption d’une meute de loups qui l’a attaquée. L’un des animaux l’a sauvée et depuis, un lien étrange s’est établi entre la jeune fille et ce loup. Ombre à la fois protectrice et inquiétante, il rôde autour de la maison isolée.
La mort brutale d’un élève du lycée de Grace déclenche une réaction violente : la ville entière crie au loup, et lance des chasseurs à travers la forêt.
Tous les animaux ne parviennent pas à échapper aux balles… le loup de Grace est touché.
Quelques heures plus tard, Grace retrouve sur le pas de sa porte un jeune homme, blessé, au regard étrangement familier…
Critique :
J’ai découvert ce livre grâce à une de mes amies. Frisson est le premier tome d’une trilogie que j’ai dévoré en quelques heures. Ce roman aborde une certaine originalité au sujet des loups, sur leurs sentiments, leur condition et manière de vivre lorsqu’ils sont sous forme humaine ou animale. Ils se transforment sous la contrainte du temps et de la température. Leur corps est partagé entre deux esprits distincts, le loup et l’humain, mais les deux ne peuvent fusionné, mais se combattent incessamment. C’est un roman intéressant en soi grâce à cette facette du loup-garou. Il n’est pas libre et souffre constamment de sa condition, même si celle-ci peut plaire.
Ensuite, concernant le lien étrange entre les deux personnages principaux, il est incroyablement touchant. Cette histoire m’a beaucoup touché et m’a fait penser à  ma propre histoire sentimentale : la manière qu’on les couple – même différent – de s’entre aider, de se soutenir et de s’aimer.
Je ne peux vous parler de cette histoire sans tout vous dévoiler, mais ce que je peux vous certifier, c’est qu’elle vous fera passer un agréable moment. Pour les sentimentaux, aimant les histoires avec des loups, je pense qu’il peut vous convenir à merveille. La fin est assez brutale dans le sens où le roman se coupe au moment où on voudrait en savoir d’avantage. C’est assez frustrant lorsque l’on accroche vraiment à un roman. Vivement le second tome Lundi !
Maintenant, passons aux points négatifs ; J’ai noté des petites erreurs de frappe, de conjugaison ainsi que syntaxique. Bon, il n’y en a pas assez pour déranger la lecture. Absolument pas. Mais on les remarque assez rapidement. De plus, certains passages (deux ou trois passages courts il me semble) m’ont semblé plus difficiles à comprendre que d’autres. C’est assez difficile pour un auteur de faire passer ses sentiments, sa vision du monde à ses lecteurs. Parfois ça marche et parfois non. Bon, comme les erreurs, ça ne dérange pas la lecture puisque si on lit ce passage deux ou trois fois, on arrive à comprendre, mais ça prend un peu de temps.
En tout cas, j’ai passé une agréable moment de lecture avec ce premier tome et j’ai vraiment hâte de dévorer le prochain, car les personnages sont vraiment touchants.

J’espère vous avoir donné envie de le lire et pour celle qui l’ont déjà lu, n’hésitez pas à donner également votre critique ou avis simple en commentaires. 
Publicités